La relaxation profonde est à la portée de tout le monde

Le stress, les peurs et les expériences traumatiques déclenchent des pensées négatives. Le training autogène de Schulz peut aider à retrouver le calme.

 

 

« Nos pensées sont d’indéfectibles compagnes, malheureusement, elles ne sont pas toujours positives », avance Nicole Cancelo, thérapeute diplômée en training autogène. « Souvent, le flux de nos pensées nous empêche de penser de manière claire, et nous nous dispersons. Cela peut engendrer un sentiment d’insatisfaction, voire une dépression. »

 

Le training autogène est une méthode de relaxation efficace pour s’évader du manège de nos pensées et améliorer notre bien-être. « En tant qu’êtres humains, nous avons la capacité d’influencer notre corps à travers nos pensées. » Il est ainsi possible d’induire une sensation de chaleur, de froid ou de lourdeur par la seule force de l’imagination. C’est précisément sur cette capacité que s’appuie le training autogène.

 

Toute personne peut ainsi apprendre à laisser de côté les pensées dérangeantes, sentir son corps et plonger dans un état de profonde relaxation grâce à l’ima­gination. Au début, on a besoin de dix à vingt minutes pour faire l’exercice, mais ensuite, on peut rapidement atteindre une sensation de calme en seulement quelques minutes.

 

Les répétitions régulières sont un atout

Lors d’un cours de training autogè­ne, on apprend à prendre conscience de son corps et à l’influencer de manière positive, précise Nicole Cancelo. En développant sa capacité à s’influencer soi-même, on peut créer des pensées et sentiments positifs. Ceux-ci peuvent ensuite être « programmés » grâce à des répétitions régulières. « On peut ainsi entraîner le corps et l’esprit à être plus détendus et joyeux », résume Cancelo.

 

Un petit premier exercice de relaxation :

Allongez-vous sur le dos dans un lieu confortable et fermez les yeux. Remémorez-vous un bel endroit ou une situation de calme, où vous vous sentiez très bien (p. ex. au bord de la mer, en montagne, dans une clairière etc.). Respirez calmement et dirigez vos pensées vers l’endroit que vous avez choisi. Faites appel à votre imagination pour vous projeter dans cette situation et essayez d’évacuer toutes les autres pensées.

Essayez de vous souvenir d’odeurs et de bruits particuliers. Imaginez que tout votre corps s’enfonce légèrement sur une surface douce. Dites-vous en conscience : « Je suis parfaitement calme. »

Respirez de manière détendue et sentez votre corps. Essayez d’imaginer que vos bras et vos jambes deviennent de plus en plus lourds à chaque respiration. Lorsque vous avez la sensation que votre corps est plus lourd, les tensions musculaires se relâchent. Restez un instant dans cet état agréable. Pendant l’exercice, répétez plusieurs fois la phrase : « Je suis parfaitement calme. »

Sentez-vous votre respiration ralentir et votre pouls se calmer ? Restez encore un moment en pensée dans le lieu choisi. Savourez cette sensation de détente et offrez-vous un sourire pour finir. Bravo, vous avez réussi à créer un beau moment et à vous détendre.

Cet exercice de relaxation a été mis à disposition par Nicole Cancelo, du cabinet de santé Natürliche Balance à Zofingue. www.natuerliche-balance.ch

Les prestations de la Ligue pulmonaire

Les maladies pulmonaires affec­tent l’environ­nement person­nel et professionnel :

  • Que faire,
  • lorsque les peurs portent atteinte à la joie de vivre ?
  • s’il n’est plus possible de travailler ?
  • lorsque des difficultés financières apparaissent ?

Les ligues pulmonaires cantonales proposent des conseils psychosociaux détaillés.

Plus d’informations :

www.liguepulmonaire.ch/

prestations-­sociales

DE | FR | IT

 

 

DE | FR | IT

 

Ligue pulmonaire suisse
Chutzenstrasse 10, 3007 Berne