Editorial

L’importance de la nature pour le bien-être

Après une promenade d’une demi-heure dans la nature, en forêt, tout le monde se sent mieux. La recher­che n’a de cesse de le consta­ter: la nature a un effet béné­fique sur l’être humain.

Nicole Bauer
Psychologue spécia­lisée dans la psy­cho­logie envi­ronne­men­tale à l’Ins­titut fédéral de recher­ches sur la forêt, la neige et le paysa­ge (WSL).

La routine du quotidien peut provoquer une fa­tigue mentale et altérer la capacité de concentration. Selon la théorie de Kaplan et Kaplan sur la restauration de l’attention, un environnement réunissant les critères suivants est particulièrement propice à un repos salutaire:

 

Fascination: l’environnement exerce une certaine fascination et stimule l’attention, sans fournir d’effort.

Dépaysement: l’environnement permet une coupure avec le quotidien, il aide ainsi à prendre du recul sur les activités de tous les jours.

Cohérence: l’environnement est perçu comme ordonné et porteur de sens.

Extension: l’environnement présente une certaine profondeur, il n’a rien d’opprimant.

Compatibilité: l’environnement correspond aux envies et goûts de chacun.

 

Toutes ces caractéristiques étant très présen­tes dans la nature, celle-ci offre un cadre de repos tout indiqué. C’est pourquoi un séjour dans la nature aide à éliminer la fatigue mentale et à régénérer ses capacités de concentration.

 

Cette édition vous fait découvrir la vie d’un agriculteur retraité de l’Oberland bernois atteint d’une maladie pulmonaire, vous informe sur les exercices physiques à faire seul ou en groupe et vous en dit plus sur les bienfaits de la forêt sur la santé.

 

Vous y trouverez également des recettes pour un menu printanier, des conseils aux personnes souffrant d’asthme ou d’allergies mais aussi des résultats de sondages et toutes les actualités de la Ligue pulmonaire.

 

Nous vous souhaitons bonne lecture.

Nicole Bauer

DE | FR | IT

 

 

DE | FR | IT

 

Ligue pulmonaire suisse
Chutzenstrasse 10, 3007 Berne