Les offres virtuel­les adou­cis­sent la vie en iso­le­ment

Les Ligues pulmonaires canto­na­les, contrain­tes de sus­pen­dre leur offre de cours à cause de la pan­dé­mie de COVID-19, ont cherché des alterna­ti­ves à distance.

« Lorsque le Conseil fédéral a pris des mesures pour enrayer la pandémie de coronavirus mi-mars, nous avons immédiatement réalisé qu’un grand nombre de personnes seraient isolées pendant une longue période. Et avons décidé d’agir pour pallier cela », explique Marc Marechal, directeur de la Ligue pulmonaire neuchâteloise. En six jours, la Ligue pulmonaire neuchâteloise a créé le groupe Facebook « Neuchâtel Solidarité 65 » pour les personnes âgées du canton de Neuchâtel. Les quelque 800 membres pouvaient accéder à des contenus gratuits plusieurs fois par jour. « D’après nous, les trois problèmes principaux en isolement sont les peurs, le manque d’activité physique et la solitude. Tout cela nuit à la santé », explique Roland Savioz, directeur de la start-up ObeeOne mandatée par la Ligue pulmonaire neuchâteloise. Pour réduire les risques, les deux partenaires ont produit 270 contenus rien que durant les 66 premiers jours. Exemple : pour aider à calmer les peurs nocturnes, nous avons ressuscité les soirées conviviales d’autrefois en faisant lire des légendes régionales à des conteuses professionnelles.

 

Le groupe propose également un conseil psycho­lo­gique et des séances de physiothérapie en direct, pendant lesquelles les participantes et participants peuvent poser des questions et inter­agir via le chat. Nous avons compté plus de 500 personnes aux heures de pointe. De plus, nous proposons aussi des contenus divertissants comme des contributions artistiques, un bistrot virtuel ou des jeux. « Une fois, nous avons joué au loto, c’était génial. Nous nous sommes amusés comme des fous pendant deux heures », raconte Edith Bonne-foy, qui a découvert la Ligue pulmonaire il y a quatre ans à l’occasion d’un programme de sevrage tabagique. Elle a intégré le groupe bien que ne souffrant pas de maladie pulmonaire, et s’y sent très bien.

 

« La Ligue pulmonaire organise plein de choses pour nous, par exemple des groupes de sport avec un coach une fois par semaine ou du conseil en nutrition. On se sent vraiment bien pris en charge – c’est comme une grande famille»

www.facebook.com/neuchatel65

 

 

Respirer et bouger par visio­confé­rence

La Ligue pulmonaire soleuroise a mis en place une offre virtuelle. « Nous devions suspendre nos cours habituels et souhaitions néanmoins proposer une alternative aux patientes et patients », explique Petra Vonmoos, cheffe du département Services centraux et directrice adjointe de la Ligue pulmonaire soleuroise. La Ligue pulmonaire a donc écrit à quelque 800 patientes et patients, comptant parmi les personnes particulièrement vulnérables, et assisté par téléphone les personnes intéressées dans l’installation de la visiophonie, avant de lancer ses cours en ligne fin avril : le cours « Respirer et bouger », un groupe d’entraînement pulmonaire et un groupe destiné aux échanges sociaux. Les retours ont été très positifs jusqu’à présent, précise Petra Vonmoos. Même si les cours à distance ne remplacent pas le contact direct, il arrive néanmoins que cette situation inédite soit une opportunité. C’est le cas par exemple pour une patiente qui ne participait pas à l’entraînement jusque-là parce qu’il lui était difficile de sortir de chez elle. « Notre nouvelle offre lui a permis de participer au cours ‹ Respirer et bouger ›. » La Ligue pulmonaire soleuroise étudie la possibilité de continuer à proposer certains cours au format virtuel après le retour à la nouvelle normalité.

 

Des vidéos avec des exercices

La Ligue pulmonaire tessinoise publie quant à elle régulièrement des vidéos avec des exercices de respiration, de yoga et de gymnastique sur son site et Facebook. « Nous aimerions garder cela quand les leçons reprendront selon le mode habituel », souligne Alessandra Bianchini, directrice de la Ligue pulmonaire tessinoise. « C’est un moyen supplémentaire pour motiver les patientes et les patients. »

 

Découvrez l’offre de cours de la Ligue pulmonaire

Avez-vous déjà essayé le yoga ? Échan­ger avec d’autres per­son­nes mala­des vous aide­rait ? N’hé­si­tez pas à consul­ter l’of­fre de cours variée de la Ligue pulmonaire:

www.liguepulmonaire.ch/cours

 

La pandémie de COVID-19 peut occa­sion­ner des re­ports ou des an­nula­tions. Adres­sez-vous à votre Ligue pulmo­nai­re can­to­nale pour savoir si elle pro­po­se des offres alter­nati­ves numériques:

www.liguepulmonaire.ch/cantons

DE | FR | IT

 

 

DE | FR | IT

 

Ligue pulmonaire suisse
Chutzenstrasse 10, 3007 Berne