Les prestations de la Ligue pulmonaire

Du yoga au Nordic Walking: l'exercice physique fait du bien au corps et à l'âme. La Ligue pulmonaire offre un large éventail d’activités sportives et thérapies respiratoires. Elle organise également des séjours de repos pour les personnes souffrant d'insuffisance respiratoire et pour leurs proches.

Plus d’informations :

www.liguepulmonaire.ch/cours

www.liguepulmonaire.ch/sejoursboldair

Cours de cuisine pour les adultes souffrant d’une maladie pulmonaire ou respiratoire.

Ligue pulmonaire soleuroise

Le surpoids ou une alimentation déséquilibrée peuvent avoir des conséquences négatives pour la santé, en particulier sur les personnes atteintes d’une maladie pulmonaire chronique. Dans le cadre d’un cours de cuisine proposé par la ligue pulmonaire soleuroise, une diététicienne explique comment perdre du poids grâce à des «repas intelligents», des achats adéquats et une cuisine saine, à la fois pour les poumons et la ligne. Les thèmes du petit-déjeuner et du souper comme source d’énergie pour les muscles, ainsi que la manière dont l’alimentation peut prévenir les inflammations, seront, entre autres, également abordés lors de ce cours en cinq parties. Après une introduction théorique, les participants cuisinent et partagent ensemble le repas. De ce fait, le cours laisse aussi une place à l’échange.

 

 

Se sentir bien et beau avec un masque

Ligue pulmonaire fribourgeoise

La thérapie CPAP est le traitement le plus efficace pour les personnes qui souffrent d’apnées du sommeil. L’utilisation d’un appareil CPAP peut cependant causer des problèmes : son bruit est dérangeant, le masque peu agréable à porter, un sentiment de honte peut survenir. Les questions intimes de la sexualité, du couple ou de l’esthétique sont souvent soulevées par les patients CPAP. Le cours «Se sentir beau et bien avec un masque» proposé par la Ligue pulmonaire fribourgeoise invite les personnes concernées à un groupe d’échange d’expérience, en privé, géré par un spécialiste (infirmière, esthéticienne ou, pour les femmes, une coiffeuse). Il vise à favoriser la confiance en soi dans le cadre de la gestion de la maladie et à permettre les contacts entre les patients. Le cours s’adresse aux hommes et aux femmes, à tour de rôle, et est proposé en allemand et en français.

 

 

Ne pas avoir peur de la dyspnée

Ligue pulmonaire des deux Bâles

La dyspnée ou l’essoufflement est un des symptômes qui cause le plus de stress et d’anxiété. Les personnes concernées le vivent généralement comme une menace et ont peur d’étouffer. Cela n’est pas uniquement pénible pour les personnes qui y sont sujet­tes, mais également pour leurs proches. Les participants au cours «Ne pas avoir peur de la dyspnée», proposé par la Ligue pulmonaire des deux Bâles apprendront plusieurs exercices respiratoires utilisables en toutes circonstances, pendant six séances. Ils pourront également apprendre à élaborer des stratégies de gestion du stress qui les aideront à rester calme en cas de manque d’air et ainsi, à briser le cercle vicieux de l’essoufflement et de la panique. La relaxation, la connaissance de soi et l’introspection seront aussi des thèmes abordés lors de ce cours.

 

 

Une modeste contribution pour soutenir les proches

Ligue pulmonaire suisse

Le Conseil fédéral arrive à la conclusion, dans son rapport publié en 2014, que 260000 personnes âgées reçoivent des soins ou sont prises en charge par leurs proches et leur entourage. Ces services sont inestimables mais représentent souvent une lourde charge pour les proches. Les personnes qui apportent leur aide ont donc besoin – de manière permanente ou temporaire – d’être soula­gées de cette respon­sabilité, mais pas uniquement. Mettre à leur disposition des infor­mations, par exemple concernant la maladie, les offres de soutien, comme celles proposées par une partie des ligues cantonales, du temps pour eux permettant de se ressourcer ou la possibilité d’échanger avec d’autres patients sont aussi nécessaires.

 

Grâce aux séjours « bol d’air », la Ligue pulmonaire donne la possibilité aux personnes souffrant de problèmes respiratoires et à leur proches de prendre des vacances.

 

Les séjours «bol d’air» permettent aux personnes souffrant d’affections respiratoires de passer des vacances, accompagnés par des professionnels. Ils sont aussi une modeste contribution aux efforts de l’entourage, la possibilité de «reprendre leur souffle».

Texte: Jean-Marie Egger, directeur remplaçant du département Conseil intégré, Ligue pulmonaire suisse, et Regula Bur | Photos: Isabelle Schönholzer, Sandra Gasser

Exercice, alimentation, détente: la Ligue pulmonaire propose à ses patients un large choix de cours et de voyages. C’est l’occasion pour eux d’apprendre des choses et de nouer des contacts sociaux.

Une offre adaptée
à de multiples besoins

Prise en charge

DE | FR | IT

 

 

DE | FR | IT

 

Ligue pulmonaire suisse
Chutzenstrasse 10, 3007 Berne