Rente AI et fortune personnelle, quelle influence sur la rente?

J’ai obtenu une rente AI complète. Je ne pourrai plus travailler et ne touche pas de rente de caisse de pension suite à une décision du tribunal. Je peux donc toucher le capital de libre passage. Cette «fortune» amènerait-elle une diminution de ma rente AI?

 

Réponse du travailleur social:

Puisqu’il est évident que vous ne pourrez plus travailler, vous pouvez toucher votre capital de libre passage de manière anticipée. Cette fortune n’aura aucune influence sur le montant de la rente AI qui restera telle qu’elle est actuellement. Selon la loi fédérale sur la partie générale du droit des assurances sociales (LPGA), seuls les revenus d’une personne sont déterminants et non sa fortune. Ceci signifie que pauvre ou très riche, la fortune n’entre pas en compte lors du calcul de la rente accordée.

 

 

inkje/photocase

 

Décision de refus de prestations complémentaires, comment faire face à mes frais de maladie?

Rentière AVS, j’ai fait mes calculs et avec ma rente AVS cumulée à ma rente de caisse de pension, je n’ai pas droit à des prestations complémentaires mensuelles (PC). Néanmoins, avec les frais de maladie qui sont de plus en plus importants, je n’arrive plus à faire face financièrement. Que dois-je faire?

 

Réponse du travailleur social:

Avec vos revenus mensuels, il est effectivement sûr qu’aucun droit à des prestations complémentaires n’existe. Selon vos chiffres, vous avez un surplus de revenus (normes PC) de CHF 2000.– par an. Je vous conseille donc de faire une demande de prestations complémentaires malgré ce «surplus de revenus» reconnu par les PC.

 

Une fois la décision de la caisse de compensation rendue, le droit aux prestations complémentaires mensuelles sera refusé. Le surplus de revenu de CHF 2000.– en est la cause. Mais en ce qui concerne les frais de maladie, en particulier la franchise, la participation (10 % mais maximum CHF 700.–/an), mais aussi les transports médicalement nécessaires et les traitements dentaires peuvent, pour autant que CHF 2000.– aient déjà été dépensés en frais de maladie reconnus, être remboursés par les prestations complémentaires.

 

Il est donc important de toujours faire une demande de prestations complémentaires, afin de savoir à partir de quelle somme dépensée en frais maladie, une personne aurait droit à un remboursement de ces frais.

Expert: Patrick Schaad, assistant social BSc ES, Ligue pulmonaire bernoise

Une maladie chronique peut entraîner des difficultés financières. C’est pourquoi plusieurs ligues pulmonaires cantonales proposent des conseils dans le domaine social. Nous avons récolté pour vous les réponses à plusieurs questions.

Conseils de l’expert

Infos d’experts

Les prestations de la Ligue pulmonaire

Les maladies pulmonaires affec­tent l’environ­nement person­nel et professionnel :

  • Que faire,
  • lorsque les peurs portent atteinte à la joie de vivre ?
  • s’il n’est plus possible de travailler ?
  • lorsque des difficultés financières apparaissent ?

Les ligues pulmonaires cantonales proposent des conseils psychosociaux détaillés.

Plus d’informations :

www.liguepulmonaire.ch/

prestations-­sociales

DE | FR | IT

 

 

DE | FR | IT

 

Ligue pulmonaire suisse
Chutzenstrasse 10, 3007 Berne